Formations

Formations professionnelles

Lors du dernier conflit, nous avons été obligés d’orienter nos activités vers des formations professionnelles

  • Cuisinière
  • Coiffeur
  • Cordonnier
  • Travail du cuir
  • ÉlectricienCouturière
  • Formation à la
  • fabrication de savons
  •  Palmes et Nattes
  •  Menuiserie métallique  

Après leur retour au village d’Iférouane, les personnes ainsi formées ont pu avoir une activité génératrice de revenus. Nous les avons aidés par de micro-crédits.Suite à cela, en 2014, et avec l’aide et l’appui de la Communauté de Commune de l’Estuaire de la Gironde, nous avons fait le projet de faire venir le menuisier métallique afin qu’il poursuive sa formation au Centre de Reignac. Ce projet a pu être mis en place en 2015 et Idrissa a pu parfaire ses connaissances et aussi apprendre à faire de la maçonnerie. Ce fut un succès.



Formations femmes Relais

Le but :

Mettre au point en accord avec les autorités de santé du district une formation de femmes relais (dites “Matrones”) capables de :

  • Dépister les situations à risque en ante, péri et post natal et organiser les transferts.
  • Encourager les femmes enceintes, vivant à proximité d’un CSI (Centre de Santé Intégré) d’aller y accoucher.
  • Réaliser un accouchement dans de bonnes conditions.
    Dépister une malnutrition infantile.
  • Promouvoir la vaccination, la contraception, la prévention des infections sexuellement transmissibles et du SIDA.

 

Réalisations

Une formation théorique s’est déroulée à la mairie d’Iférouane durant six jours. Elle a eu lieu en Tamacheck (langue orale des Touareg) et a été faite avec l’aide de personnel nigérien de la santé travaillant sur la zone et en utilisant un matériel pédagogique performant (à l’aide d’un mannequin).

La plupart de ces femmes étant illettrées, une fiche de surveillance ante, péri et post natale utilisant des pictogrammes a été élaborée, de même qu’une fiche de déclaration de naissance. Ces fiches, basées sur le document officiel, permettront aux femmes relais de communiquer avec les services de santé.

Une remise de diplômes et des caisses d’accouchement contenant le matériel essentiel a été organisée à et avec la mairie d’Iférouane qui soutient nos projets.

Une formation pratique a eu lieu à l’hôpital du district d’Arlit et au CSI d’Akokan permettant aux femmes relais de participer à des consultations, aux gardes en salles d’accouchement et aux différentes activités.

Une fois revenues dans leurs campements, ces femmes relais permettront à de futures mamans d’avoir une grossesse mieux surveillée. Elles seront soutenues par les infirmiers du CSI lors de leurs sorties “foraines” (tournée dans les campements) et par nos équipes de gynéco-obstétriciens au cours de nos séjours.

Souhaitez-vous soutenir nos actions ?​